Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'Ecole francaise du trombone et ses solistes à l'époque...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

mrBone

avatar
Membres du forum
Il me parait intéressant de faire découvrir nos trombonistes français. Beaucoup d'entre eux ont consacrés une vie entière à cet instrument et sont méconnus ou oubliés.

Par exemple:

Maurice Suzan: Soliste Ensemble de cuivres de Paris, Quatuor de trombones de l'O.R.T.F. (dans les années 60 et 70).

http://www.youtube.com/watch?v=TZ2V3KIvmwQ

Gabriel Masson:Soliste à l'Opera de Paris etc...

http://www.youtube.com/watch?v=OHtIKIs2u-I


Hommage à ces grands!

Voir le profil de l'utilisateur

sylvainG


Membres du forum
Bon sang, c'est vrai que le trombone à beaucoup évolué en 50ans dans la façon de jouer (style, son ...)

Très interessant, merci


_________________
Getzen 3062AF, Bach 2G
Besson 944 sovereign, Bach 5G (de temps en temps)
Bach 36B, courtois 6-1/2 (pour la neige, la pluie..)
Voir le profil de l'utilisateur

mrBone

avatar
Membres du forum
Avec plaisir Sylvain Very Happy

Le style a changé mais aussi les binious ne sont plus les mêmes. Tous ces musiciens (jusqu'à dans les années 60 au moins) jouaient des petites perces et souvent des embouchures coniques (très proches de celles des cors d'harmonie, juste plus grande en fait).

Tout juste pour quelques détails parmi tant d'autres encore...

Voir le profil de l'utilisateur

frawil

avatar
Membres du forum
Très intéressant en effet !!
A propos, quelles sont les particularités d'une embouchure très conique par rapport aux autres ??

Voir le profil de l'utilisateur

mrBone

avatar
Membres du forum
Les embouchures coniques étaient prévus pour les petites perces de l'époque. A savoir que pour passer son prix à Paris (jusqu'à dans les années 50) les trombones petites perces étaient obligatoires Rolling Eyes

Mon Prof. de trombone à passé son prix en 1946 et s'était acheté un trb américain (type King 2B)... "interdit", il a du se remettre à la seringue de le l'époque(pratiquement les proportions d'un sacqueboute)deux semaines avant le concours.


Pour revenir à l'embouchure conique, les particularités: un son très "ample" plutôt proche du cor à savoir que la cuvette en V était très profonde et le grain très large.
J'ai eu la chance de tester ce type d'embouchure et j'ai eu beaucoup de mal à la jouer...

Je pense qu'à l'époque le type d'outil était à la mode et les esthétiques de jeux trombonistique (les écoles) très différentes d'un pays à l'autre.

Question, avons nous peut-être perdu une identité au trombone??

Voir le profil de l'utilisateur

lou2cv

avatar
Admin
C'est vrai qu'au niveau du matériel c'est toujours un peu sectaire dans le sens ou je pense, on veut un "idéal" de son, un son standardisé. Quand j'avais passé mon exam d'entrée en classique avec mon King 2B, ça avait fait bizarre. Même si malgré mes maigres connaissances en classique j'avais quand même trouvé du plaisir à jouer le morceau avec mon son à moi Smile Mais qui je pense est bien plus typé jazz que classique.

Je trouve juste dommage qu'en classique on impose un style de son aux instrumentistes Rolling Eyes alors qu'il serait interessant d'avoir de la diversité à ce niveau. J'entends, pour tout ce qui est du travail de soliste où l'on peut vraiment s'exprimer. C'est ce côté "usine" qui m'a rebouté et la raison pour laquelle j'ai arrêté le classique après un semestre... Ceci étant dit, j'ai vraiment très peu de connaissances dans ce domaine et je dois sonner un peu extrémiste dans mes propos... m'enfin c'est la vision que j'ai eue. Rolling Eyes

Dans un pupitre d'orchestre, c'est différent c'est une autre approche bien spécifique... l'instrumentiste n'est que le vecteur par lequel le compositeur s'exprime, il est donc nécessaire de pouvoir créée un son d'ensemble cohérent. Que ce soit aussi bien en classique qu'en musique de swing ou en section cuivre de pop Idea Après, c'est ce que je pense, d'autres personnes auront d'autres visions de la question Wink


_________________
Lou Lecaudey http://www.myspace.com/lecaudeylou
Voir le profil de l'utilisateur http://lou.lecaudey.free.fr

Olivier

avatar
Membres du forum
Il est vrai qu'à l'heure actuelle il y a une certaine uniformisation du son. Maintenant on privilégie un son large et très timbré qui est magnifique en orchestre (et encore ça dépend du répertoire) mais qui n'est pas toujours de bon effet en solo.
Ce qui me frappe à l'écoute des ces enregistrements c'est l'utilisation du vibrato particulièrement par Gabriel Masson. De nos jours en France on se moque des anglais qui jouent beaucoup avec vibrato mais honnêtement quand c'est utilisé avec maîtrise c'est génial.

Voir le profil de l'utilisateur http://brassagemusique.com

mrBone

avatar
Membres du forum
Voici un enregistrement avec André Lafosse (ex-Prof. au C.N.S.M. de Paris, auteur de la célèbre méthode de trombone etc...).

Ici il s'agit du solo de trombone dans le "Boléro" de Ravel (sous la direction du compositeur).
Enregistrement rare de 1930!!!

http://www.youtube.com/watch?v=ytoht0f5syE


Bonne écoute Smile



Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum